La grotte du Profitis Ilias

La grotte du Profitis Ilias (Davelis)

Lorsque vous vous promenez dans les rues d’Athènes vous pouvez observer le Pentélique. C’est une majestueuse montagne situé en Attique. Elle domine de ses 1 109 mètres toute la région. Elle est surtout connue pour son marbre. Marbre utilisé encore de nos jours pour la restauration du Parthénon, et des autres édifices érigés à l’époque antique. Si vous vous y rendez durant une visite guidée, vous découvrirez un univers de grottes souterraines. Elles sont magnifiques et possèdent des histoires fabuleuses et mystérieuses.  

La grotte de davelis google map

Celle qui nous intéresse ici, est celle de la Profitis Ilias, plus connue sous le nom de grotte de Davelis. C’est une immense grotte souterraine de plus de 2500 m2, décoré de stalactites et de stalagmites. Deux couloirs en pente se relient en une branche principale pour débouché sur une grande salle centrale entourée de petits quartiers creusé dans la roche. Elle est idéal pour les habitations datant du Néolithique et en effet, des recherches menées durant les années 60 ont mis à jours cette incroyable découverte. Dans ses galeries souterraines effondrées, un petit bassin et un ancien temple dédié au dieu grec Pan (mi-homme, mi-bouc) ont fait l’œuvre d’une recherche intensive. 47004539

 En effet, Pan était le protecteurs des bergers, aussi tout laisse à croire que ces vestiges attentent de la présence d’ermites vivant probablement dans ces grotte, en ascètes jusqu’à la construction du Monastère. Les paléontologues ont alors mit en évidence que les habitations creusé naturellement et par l’homme datait bien de la fin de période du néolithique et débutait à celle l’âge de bronze. En 1994, des fouilles archéologiques plus soutenues mirent d’autres découvertes à jour.

 En déambulant dans la section Est de ces petits quartiers, ont comprends alors pourquoi au XIXe siècle, Davelis prit refuge dans cette grotte. Davelis, était un bandit, répertorié comme le plus grand voleur de la Grèce à cette époque révolue. Il avait à ses ordres une soixante dizaines d’hommes, tout aussi malhonnête et cruel que lui. Ils vivaient tous dans ces cavités, et avaient pris d’assauts le Pentélique. Ils commirent de nombreuses atrocités à l’encontre des villageois des alentours d’Athènes. Pour faire parler leur victime, ils avaient des techniques de coercition des plus efficaces. Ils plongeaient les pieds des malheureux dans de  l’huile bouillante. Ils ne fallaient pas longtemps pour que leurs victimes leur livrent les informations voulues. Cependant, si vous demandez aux guides plus d’informations sur Davelis, il ou elle, vous parlera immédiatement de l’histoire qui circulent le plus dans  la région. Davelis était un homme cruel, et s’en prenait aux enfants. L’histoire dit : « Un jour Davelis enleva une petite fille, car il savait que les parents feraient tout pour sauver leur cher et leur sang. Il l’attacha sur une pente abrupte du Pentélique, afin que sa famille sache qu’elle était toujours en vie. Il leur demanda alors une rançon. Evidemment, les parents payaient inévitablement pour sauver et retrouver leur bien le plus cher. A la suite de cela, Davelis fit enlever de nombreux autres enfants, car elle lui fournissait sa principale source de revenus. L’histoire ne dit pas, si certain parents n’ont pas pu payer et ce qu’il avait pu advenir de l’enfant kidnapper ». Toutefois, l’hypothèse est à garder. Surement que des enfants ont été tués pour donner exemple de ce qui arriverait si la famille ne payait pas. Davelis n’eut pas une fin glorieuse, il fut abattu par un groupe de garde venu de Delphes afin de faire cesser ses activités. Ainsi, naquit le nom de la Grotte de Davelis, plutôt que son nom véritable Profitis Ilias.

Davelis et sa bande

Davelis et ses hommes

 

Si vous continuer dans les galeries, vous trouverez des vestiges de rituels. Des symboles et des traces évidentes laissent entrevoir la présence de groupes sataniques qui viennent la nuit faire leur messe. Gardiens et guides ont déjà retrouvé à maintes reprises des animaux victimes de sacrifices rituels. Sans compter les vandales qui taguent des horreurs sur les parois des grottes y compris sur le St Spyridon (les jolies chapelles byzantines dédiées à Saint Spyridon et Saint Nicolas) à son entrée. Beaucoup affirment que la grotte à changer d’atmosphère. Elle est devenue plus sombre depuis Davelis et ne cesse de s’amplifier dans des activités inexpliquées. Les badins disent voir depuis le début du siècle dernier, des apparitions fantomatiques, des créatures étranges (ils décrivent en général des moutons avec des yeux lumineux), des vaguent de brumes vertes et des sphères de lumières. C’est alors qu’au début des années 60 lors d’une recrudescence de personnes s’intéressant aux phénomènes inexpliquées (un peu comme aujourd’hui où la chasse aux fantômes est devenu une nouvelle mode fashion) firent des enquêtes dans les grottes. Ils ne furent pas déçus d’après leurs archives. Défaillance du matériel électrique, appareil photos tombant en panne, les piles neuves se vidaient en quelques secondes (à savoir que dans les années 60-70, la batterie lithium ou les piles rechargeables n’existaient pas encore), des émanations de lumière alors que leur lampe torche était éteinte, et les rares fois où leur appareil fonctionnait comme les APA (appareil photo analogique), les clichés étaient étranges. Ils y avaient des visages voilés d’une vapeur verte, où l’appareil avait pris les mains comme si le photographe lui-même avait pris le cliché avec ses yeux. Le fait aussi, que certains touristes qui prennent des photos se voient en double représentation comme sculptés dans la roche.

Peu de temps après leurs découvertes, les grottes furent scellées et interdit au public. L’OTAN occupa les grottes dans un projet top secret, qui prévoyait de dégager de nouvelles galeries. Lorsque vous regardez les rares photos prisent de leur début de travaux, vous avez une idée à quoi ces réseaux du tunnel allaient servir. Je vous donnerez plus de détails sur ce projet dans les « Dossiers Conspirationnistes ». Cependant, les travaux de l’OTAN furent vite stoppés. Toutes opérations militaires également. Les machines et équipements furent abandonnés sur place. Tous les tunnels en constructions furent comblés ou murés sans aucun motif apparent. L’OTAN reste extrêmement discret sur leur projet, et n’ont encore aujourd’hui rien dévoilé de leur objectif sur le site du Pentélique. Les rares détails qui fut décelé durant leur travaux et opération militaire, fut le cas des quelques ouvriers qui travaillaient ardemment sur ce projet top secret et qui décédèrent d’un cancer. Quelques personnes qui défièrent les panneaux d’entrer interdites, retrouvèrent des boîtes de médicaments contres certaines tumeurs cancéreuses, et d’immunothérapie. Suite à quelques autres découvertes par des badins, des enquêteurs en phénomènes inexpliqués retournèrent sur les lieux. Ils examinèrent à nouveaux les grottes. Ce qu’ils y trouvèrent était des plus irrationnels. En Effet, pour des raisons de construction, le personnel militaire avait dans les nouveaux tunnels bétonné le sol.  Sur une des zones, des empreintes de petits pas d’enfants sont gravés dans le sol. Comme si un petit garçon s’était amusé à marcher dans le béton frais. Les chercheurs ont suivies ces empreintes jusqu’au bout du tunnel, là où les travaux s’étaient arrêter. Mais curieusement, les pas s’arrêtaient là également, sans avoir fait demi-tour.

Les poupees suspenduPlus étrange encore, ce phénomène rapporté de la fameuse poupée accrochée à la paroi de la montagne. L’endroit est si inaccessible, que seul un spécialiste du parapente des forces spéciales militaires fut capable d’aller l’a décroché et non sans mal. Le lendemain, une poupée identique (pour ne pas dire la même) fut aperçu au même endroit. Qui aurait pu remettre une poupée sur cette pente difficile d’accès en pleine nuit ?

Les rumeurs eurent vite fait de faire le tour du village voisin et arrivèrent à Athènes. Beaucoup parlèrent alors de formes sombres sortant des grottes, où gravissant rapidement la montagne.

Les nombreux enquêteurs qui allèrent dans les grottes avaient des comportements étranges. Ils se sentaient désorientés, étourdis, certains ont mêmes vécues une peur panique ou avoir perdu le sens du temps.

Parlons aussi, de la route qui donne accès à la grotte. Elle aussi bien mystérieuse. Des évènements étranges s’y produisent de manière récurrente. La route est en pente normalement et pourtant, des personnes qui ont calés avec leur voiture se sont retrouvé en roue libre, certes, mais à rouler en montée. Nous pensons tous immédiatement à ce fameux phénomène optique avec le paysage alentour qui nous donne la sensation de monté au lieu de descendre, mais un autre cas éloigne cette théorie. Le récit d’un homme qui durant une journée d’hiver, eu la sensation de traversé un terrain totalement impraticable en pente raide et avoir du mal à rouler non sans faire crier ses pneus, et causer des dégâts aux véhicules. Mais après un passage au garagiste, sa voiture était impeccable, le châssis n’avait subi aucune force extérieur. Les personnes qui se rendirent sur les lieux, virent dans la neige des empreintes d’un véhicule qui vraisemblablement avait été en difficulté alors que rien ne pouvait l’expliquer.

Des scientifiques intéressé par ce cas, allèrent sur cette fameuse route et à l’intérieur des grottes. Ils fournirent à la population et aux géologues, des données électromagnétiques très irrégulière et indiquait un degré d’énergie antigravitationnelle.

Aussi étrange que cela puisse paraître, ces données pourrait expliquer certain phénomènes comme les émotions qui ont envahies les chercheurs en paranormal durant leurs enquêtes. Le cas des ouvriers décédé suite à un cancer peut-être tout aussi prouvé scientifiquement, certaines roches dégagent des vapeurs toxiques sous des voutes encore inexplorés… nombreux sont ceux comme la Sybille qui était intoxiqué et avait des hallucinations dû à ces vapeurs. Même si cette prophétesse avait des prédictions exacte, il n’en restait pas moins qu’elle vivait dans une grotte où des vapeurs l’ont rendu malade. Il est plus dur de trouver une raison logique à cette fameuse poupée accroché à ses parois, mais la fraude peut-être encore possible. Pour les ombres, et vapeurs verte, tout est encore lié à la roche.

Cependant, nous ne pouvons totalement ignorer certaines incohérences qui nous poussent à réfléchir quand à une activité paranormale inexpliquée. L’OTAN qui est censé avoir toutes les ressources nécessaires dans leur manœuvre militaire se sont carapatées vite fait, sans demander leur reste. Pourquoi ? Qu’on-t-il trouvé, ou plutôt que n’ont-ils pas trouvé ? Ces empreintes de petits pieds dans le béton est une source d’intérrogation constante.

Oui, les mystères demeurent encore intacts sur ces entités surnaturelles qui sont à l’œuvre dans ces grottes.

Peut-être d’autres trouveront les réponses. Après tout, le Pentélique est à Athènes, ce que notre Bugarach est à nous !

Je vous fournis un lien très intéressant sur les opérations militaires qui ont été faites aux grottes de Davelis. Les images sont à couper le souffle. Surtout, n’oubliez pas qui a demandé ces aménagements et gardez les biens en mémoire. Nous en reparlerons plus tard :

 http://www.athens123.com/Main_HTML/Davelis%20cave/davelis-cave_military.htm

E-monsite