Magnolia Lane Plantation

Magnolia Lane Plantation Natchitoches en Louisiane

Construite dans les années 1830, Magnolia Lane disposait de milliers d'esclaves pour la plantation. L'esclavage était en effet une façon de vivre. Des messes Voudoues et Houdoues furent pratiqués. Beaucoup pensent qu'il y a des esprits, des sorts et des malédictions sur Natchitoches et ses terres. Magnolia Plantation fut construite pour produire du coton, dans la même période que la plantation de Baton Rouge. Des milliers d'esclaves ont dégagés deux milliers d'acres de bois et de broussailles pour planter des champs de coton.

- Témoignages :

- Dusty Fuqua (National Park Service) : "Il y a de nombreux bâtiments dans la plantation. Il y a le magasin général, un atelier de forgeron, la maison du régisseur (M. Miller), un hôpital pour les esclaves, les quartiers des esclaves, la grange et le pigeonnier".

Un journal était tenu par le régisseur : "Le mardi 6, nous avons perdu un enfant, un esclave qui est mort ici à la plantation, d'une maladie"

" Je vous informe de la mort de Daniel le forgeron"

- Zak Bagans : "Les esclaves périssaient sur la propriété et c'est un devoir difficile de savoir si ces esclaves sont toujours là, sous une forme ou une autre".

L'hôpital des esclaves est une pièce unique, de petite taille 15m2 tout au plus. Un "X" noire est peint sur l'un des murs et est actuellement protégé par une plaque de plexi-glace afin de préserver ce "graffiti historique".

D'après la légende des phénomènes étranges s'y produit. Cela viendrait de la Famille Lecomte et du régisseur.

- Ms. Betty Hertzog : "M. Miller était le régisseur. Quand il y a eu la guerre civile, les troupes sont venues et ont brûlé la maison"

En Avril 1864, les soldats fédérés se dirigèrent vers la maison principale afin d'y faire régner leur loi. Le régisseur tenta de les tenir à l'écart de l'entrée, suppliant d'épargner la maison. Il fut abattu sans sommation.

"Il a été tué et enterré devant la maison"

Il y a une forte probalité pour que M. Miller soit encore a hanté les lieux du bâtiment principale. Revit-il les évènements du soir de sa mort ? Protège-t-il sa maison des troupes fédérés ignorant l'époque actuel ?

Mais M. Miller n'est pas seul à occuper les lieux ; la maison principale fut habitée par la famille Lecomte depuis 1830. Ms Betty Hertzog y a vécu toute sa vie. Elle y a entendu toutes sortes de bruits : portes qui grinçent, pas sur le plancher, musique... en particulier dans une des chambres où les activités sont plus importantes.

La maison principale de la plantation est un véritable musée historique. Décoré avec soin et détails de l'époque victorienne. Siège dans le salon deux peintures ornant la cheminée de Mme Ambroise Lecomte et M. Lecomte visible du Hall.

Cependant, siège au sous-sol de la propriété un passé sombre et hanteux. Des entraves où étaient enchaînés des esclaves, soit pour éviter qu'ils s'enfuient ou par punition. La journée, ils travaillaient à la plantation, le soir venu, ils étaient détenus en position assis pour la nuit. Pendant des jours, des semaines et surement des mois.

Des milliers d'esclaves vécurent et moururent à Magnolia Lane Plantation. Ils restaient des longues heures à travailler dans les champs sous le soleil suffocant de la Louisiane.

Dans toute la zone délimité aux esclaves, ont peut trouver des graffiti et peintures sur lesmurs et les portes des bâtiments. Les gardes nationaux leurs donnent le nom de "graffiti historiques" et en veulent pas dévoiler ce qu'ils savent réellement sur leur sujet. Mais le sens réel à toutes ces peintures et ces croix sont liées au Voodoo.

Voodoo "X" noir : la croix est un symbol pour la conjuration appelant le démon à l'aide. Certaines fois, le "X" est utilisé pour faire traverser quelqu'un.

 

- Témoignages d'experts :

- Rolanda Teal (Anthropologiste) : "Le Voodoo n'est plus tellement actif dans cette région. Cependant, il est caché à cause de la négativité qui y est associé et donc difficile de juger. A l'épqoue où la plantation était active, il est certain que des messes ont eu lieu. Les esclaves devaient lancer des sorts contre certaines personnes de la propriétés, pour se révolter contre eux. C'est du <oeil pour oeil, dent pour dent>"

- Dr Ken Brown (Anthropologiste à l'Université de Houston).

Le Dr Brown procède à des fouilles archéologiques dans les quartiers des esclaves. Il réalise des cartographies de la provenance d'artefacts pendant l'excamation. Il a trouvé durant ses fouilles, des artefacts provenant des messes Voodoo et Houdoo. D'ailleurs, il a été témoin de phénomènes inexplicables duant ses recherches. En particulier dans la cabane 1. La cabane 1, est l'ancienne maison de Tante Agnès, une guérisseuse légendaire qui aurait vécu jusqu'à 120 ans.

"Nous étions venus ici dans la matinée. Nous avons quitté la cabane à la nuit et quand nous sommes revenus le lendemain matin, il y avait une ligne de poudre jaune. Nous savions pertinament qu'on retrouverait tout notre matériel de l'autre côté. Cette porte était à l'origine cadenacée et elle ne l'était plus. Si l'esprit de Tante Angnès nous regarde, elle nous le fait savoir"

Le Dr Brown a découvert un médaillon entres deux lattes de bois d'un planché, toujours dans la cabane 1.

"Il a été initialement fait par l'église pour la bénédiction par son propriétaire, par la vierge Marie, c'est une médaille miraculeuse. Mais, certains de ses propriétaires ont changés la vierge pour la Déesse Erzulie".

Sources : Wikipédia, Google Map, GAC, Le guide essentiel pour tout savoir sur les Zombies, Le Voodoo et Hoodoo, l'histoire des plantations de Coton.

E-monsite